Comment reconnaître l’apnée du sommeil

Les principaux symptômes de l’apnée du sommeil (ou SAS, pour Syndrome de l’Apnée du Sommeil) sont d’abord les ronflements, entrecoupés de silences au cours desquels la respiration est suspendue, parfois quelques secondes seulement, mais parfois aussi pendant quelques dizaines de secondes. La reprise de la respiration peut alors être brusque et provoquer un réveil.

La personne souffrant de cette affection fera souvent l’expérience d’épisodes de somnolence pendant la journée, sera parfois irritable et impatiente avec ses collègues et ses proches et connaîtra même quelques fois des épisodes de baisse de libido. Les maux de tête, difficultés de concentration, baisses d’énergie et pannes de motivation figurent aussi parmi les symptômes connus.

À défaut d’un diagnostic suivi d’un traitement efficace pour retrouver un sommeil efficace, réparateur et regénérateur, la personne atteinte verra sa qualité de vie générale se dégrader graduellement et sombrera parfois, dans les cas aigus, dans un état dépressif.

Apnée du sommeil et ronflements : quelles en sont les causes?

Les causes de l’apnée du sommeil sont le plus souvent physiologiques, l’obésité étant la cause la plus fréquente, mais d’autres conditions physiologiques particulières faisant en sorte que les voies respiratoires se retrouvent obstruées pendant le sommeil peuvent aussi être déterminantes. Pour combattre ces obstructions pendant la période de sommeil, la personne souffrant d’apnée obstructive du sommeil doit inconsciemment lutter pour aller chercher son apport d’oxygène, d’où la sensation de fatigue au réveil, l’impression de ne pas avoir dormi ou presque.

Une condition neurologique particulière peut aussi causer l’apnée obstructive du sommeil. On parle alors d’anomalie du contrôle respiratoire, la personne qui en est affectée n’a que peu ou pas de contrôle sur le rythme de son flux respiratoire.

Dans les deux cas, le problème est diagnostiqué grâce à un examen polysomnographique.

  • Traitement pour les ronflements et l’apnée du sommeil

    Les médecins et inhalothérapeutes de la Clinique du sommeil Lacroix procèderont à une évaluation de votre condition qui permettra de déterminer si vous souffrez de l’apnée ou autre trouble du sommeil. Lorsqu’un problème est diagnostiqué, des mesures sont prises pour le contrer et faire en sorte que vous retrouviez une qualité de vie améliorée grâce à un sommeil réparateur.

    Vous croyez souffrir d’apnée du sommeil ? Dans un premier temps, vous devez prendre rendez-vous avec une de nos inhalothérapeutes pour une évaluation de votre condition. Cette première rencontre est sans aucuns frais pour vous et permettra, grâce à un bref examen de vos voies respiratoires et une analyse de vos symptômes, de déterminer si vous êtes un bon candidat pour les traitements contre l’apnée et les autres troubles du sommeil.

  • Syndrome des jambes sans repos (SJSR)

    Aussi appelé maladie de Willis-Ekbom ou paresthésie agitante nocturne des membres inférieurs et diagnostiqué légèrement plus fréquemment chez les femmes que chez les hommes, le  syndrome des jambes sans repos (SJSR) est un trouble neurologique se caractérisant par une sensation de fatigue extrême et chronique au niveau des jambes, en plus d’autres sensations inhabituelles et incapacitantes telles des douleurs, sensations de brûlures ou engourdissement.

    La personne affectée par ce trouble sensimoteur ressent, principalement pendant les périodes de repos ou d’inactivité, une envie irrésistible de bouger les jambes, et parfois aussi d’autres parties du corps comme les bras. Les mouvements et l’activité physique soulagent souvent instantanément les sentations de douleur et d’inconfort.

    Vous croyez souffrir du SJSR ? Prenez rendez-vous pour une consultation avec un de nos médecins.

  • Plus d’Information...

    Pour tout autre renseignement,  n’hésitez pas à nous téléphonerau 418 871-1911.